Le Trousseau parle crédit (partie 3)

Prêts bancaires 101

La vie est remplie de dépenses importantes : voyages existentiels (on pense à vous, les bohèmes!), voiture neuve…ou presque, électroménagers, etc. Ces dépenses presque inévitables représentent des montants d’un ou plusieurs milliers de dollars. On t’a montré, dans un article précédent, comment économiser pour atteindre tes buts. Mais si ce but coûte 10 000$ ou 20 000$, tu t’enlignes pour économiser longtemps!

Pour ce 3e article de notre série Le Trousseau te parle de crédit, on aborde les prêts bancaires. Que représentent-ils ; comment les obtenir ; et, surtout… comment les gérer intelligemment?

Un prêt bancaire c’est : «le fait pour un établissement de crédit de mettre à disposition des fonds à un bénéficiaire, sans en exiger le remboursement immédiat» (source : Journal Dunet)

 

Il soulève du même concept général que la carte de crédit : une banque – ou tout autre établissement financier – octroie un certain montant d’argent à un tiers à condition qu’il soit remboursé. Il y a quatre aspects à prendre en compte lorsque l’on pense à demander un prêt :

  1. Le montant nécessaire : Il ne sert à rien – et est plutôt désavantageux – de demander un énorme prêt si nos besoins ne le justifient pas. Si, par exemple, la voiture que tu veux t’acheter coûte 10 000$, un prêt de 20 000$ ne te sera pas utile !
  2. La durée du prêt : Comme le prêt est remboursé à l’aide de paiements fixes, il est important de s’assurer de pouvoir effectuer les paiements aisément. Voilà pourquoi, la durée de remboursement de 5, 10 ou 25 ans est importante à prendre en compte : c’est elle qui déterminera le montant des paiements bimensuels ou mensuels.
  3. Le taux d’intérêt : Contrairement à ceux d’une carte de crédit, les intérêts du prêt bancaire commencent à influer le montant total de remboursement dès son acceptation. Il est donc indéniable – à moins de tomber sur une promotion du genre «O % d’intérêt» - que tu paieras au final plus d’argent que ce que tu as demandé initialement.
  4. Les autres frais : Qu’il s’agisse de frais associés aux retards de paiements, de frais d’administration (nous non plus on ne sait pas toujours ce que ça veut dire) ou de tout autre montant qui pourrait t’être facturé, assure-toi d’être au courant de tout ! Tu t’éviteras ainsi les mauvaises surprises.

Attention aux prêts sur salaire !

Le prêt sur salaire est ponctuel et dépasse rarement 1 500$. On se retourne vers celui-ci en cas d’urgence – et si c’est VRAIMENT nécessaire – lorsqu’on doit effectuer des paiements, mais que la paie de la semaine n’est pas encore rentrée. Il est octroyé sous condition d’être payé dès la prochaine paie, présente un taux d’intérêt très élevé et engendre souvent de nombreux frais supplémentaires. Alors on fait attention !

Prêt bancaire

Comment obtenir un prêt ?

Afin d’obtenir un prêt, il suffit d’en faire la demande auprès d’un établissement financier. Que ce soit à ta banque, dans une coopérative financière, ou chez un prêteur (comme la Financière Fairstone) le principe reste le même.

La demande de prêt est ensuite analysée par l’entreprise (c’est ici que ta cote de crédit entre en jeu !), puis acceptée, acceptée sous-condition de cosignataire ou refusée. Les établissements veulent s’assuré que tu seras en mesure de les rembourser.

Un cosignataire (ou endosseur), c’est quoi ?

Il pourrait arriver qu’un établissement financier demande un cosignataire. C’est quoi ? C’est cette personne, qui signera avec toi l’entente de prêt, et qui est en quelque sorte une assurance pour l’établissement qui t’croit le prêt. S’il arrivait une péripétie résultant en ton incapacité à rembourser le prêt (comme une perte d’emploi), c’est sur le cosignataire que la responsabilité de payer tomberait.

Tu pourrais, toi-même, être appelé à cosigner un prêt dans le futur ! Si c’est le cas, réfléchis-y bien avant. Assure-toi de pouvoir avoir confiance en les moyens financiers de ton endossé !

cosignataire

Une fois ton prêt reçu, assure-toi de bien gérer tes paiements. Avoir toujours assez de sous pour rembourser ton prêt est une priorité, mais mis à part ça : libre à toi d’en faire ce que tu veux !

Que tu sois aux études ou en début de carrière, il est important de ne pas t’empêcher de rêver! Si ce rêve consiste en un voyage en Europe, en l’achat d’une bagnole, etc. le prêt bancaire est peut-être ta solution! Bonne réflexion!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *